Evènement

L’Eco-système intestinal, c’est quoi ?

L’écosystème intestinal se compose de la flore intestinale, la muqueuse intestinale (la paroi de l’intestin) et le système immunitaire intestinal.

La flore intestinale

Elle se compose d’environ 100 000 milliards de bactéries.
Tout au long du tube digestif se développent différents types de bactéries qui ont des fonctions spécifiques. Un déséquilibre de la flore se traduira donc par des symptômes différents suivant le type de bactérie concerné.

Les gaz et les ballonnements traduisent un déséquilibre des flores chargées de la dégradation des protéines ou des sucres. Les fonctions de la flore digestive sont multiples :

  • elle empêche les bactéries pathogènes de se fixer sur la muqueuse (effet barrière),
  • elle participe à l’éducation de notre système immunitaire,
  • elle synthétise des vitamines et des enzymes,
  • elle participe à la digestion en dégradant les aliments en molécules plus petites donc assimilables


La muqueuse ou paroi intestinale

Sa surface est égale à celle d’un terrain de tennis. Elle joue un rôle de filtre, laissant passer les éléments indispensables (vitamines, minéraux, acides aminés et acides gras) et stoppant les éléments potentiellement dangereux (toxiques, parasites, virus, bactéries, grosses molécules).

Le système immunitaire intestinal

Il est le plus important de l’organisme en nombre de cellules. Il joue lui aussi un rôle de guetteur. En effet il doit identifier les éléments inoffensifs et organiser la destruction de tous les éléments susceptibles d’être nocifs. Son dysfonctionnement est à l’origine des hypersensibilités alimentaires et d’un bon nombre de pathologies. Dans les cas graves le système immunitaire s’emballe et ne reconnait plus les cellules de nos propres tissus. Il déclenche un processus de destruction. On parle alors de maladie auto-immune.

Ces trois éléments sont intimement liés. En effet, un déséquilibre de la flore ne permettra pas de tapisser la muqueuse qui sera alors fragilisée. Une détérioration de la muqueuse va entrainer le passage d’éléments qui devraient être éliminés et une hyper-stimulation du système immunitaire qui, à long terme, s’épuise. L’hyper perméabilité intestinale est à l’origine des allergies, intolérances, colites, obésité, troubles de l’humeur, troubles inflammatoires, syndrome de l’intestin irritable et d’autres pathologies dont on ne détermine pas toujours l’origine intestinale.


Alors, que faire pour équilibrer sa flore intestinale ?

Les probiotiques
Ce sont des mélanges de « bonnes » bactéries et levures pour réensemencer l’intestin et éviter la prolifération des « mauvaises » bactéries.

 

Les prébiotiques

Ce sont des substances favorisant la prolifération des « bonnes » bactéries dans le tube digestif. Les produits végétaux et riches en fibres peuvent agir déjà dans ce sens (p. ex. la chicorée).

Quand prendre des probiotiques ?

Quand des troubles digestifs (et notamment des perturbations du transit intestinal) se manifestent, surtout s’ils sont associés aux troubles généraux de l’état de santé cités plus haut. Un médecin compétent dans ce domaine pourra vous donner plus d’informations.

Voilà !

Vous comprenez à présent à quel point il est important

de bien prendre soin de sa flore intestinale.

Si vous avez besoin de conseils supplémentaires, venez vite nous voir !!!