Ce qu’il faut absolument savoir sur les Huiles Essentielles

Une huile essentielle est un extrait liquide obtenu par distillation par entraînement à la vapeur d’eau de plantes aromatiques ou d’une partie de la plante (feuille, fleur, bois, racine, fruit, écorce,…). Une huile essentielle est donc l’essence distillée de la plante aromatique.

L’aromathérapie est l’utilisation des huiles essentielles en vue d’harmoniser la santé (physique et mentale). On utilise souvent les huiles essentielles pour renforcer le processus naturel d’autoguérison.

Les points de repères sur un flacon d’huile essentielle

Sur chaque flacon d’huile essentielle vous devez repérer les éléments suivants :

  • le nom latin (dénomination botanique complète)
  • le chémotype (c’est la référence précise qui indique le composant biochimique majoritaire contenu dans l’huile essentielle)
  • la provenance, l’origine
  • l’organe de la plante utilisé

Certifiée BIO ou non, la meilleure huile essentielle est celle qui est chémotypée, 100 % pure et 100 % naturelle. La mention « 100% naturel » ne veut rien dire en tant que tel car elle peut signifier que l’huile essentielle n’est pas pure).

 

L’utilisation des huiles essentielles :

Par précaution, les 3 premiers mois de toute grossesse interdisent l’emploi des H.E.C.T (huiles essentielles chémotypées). Seul le médecin aromathérapeute peut en prendre la responsabilité.

Les huiles essentielles peuvent être utilisées de plusieurs manières :

soit en diffusion atmosphérique à l’aide d’un diffuseur d’aromes (électrique ou chauffe-parfum). Attention : Certaines huiles essentielles notamment celles riches en phénols (thym, origan, camomille, sarriette des montagnes, giroflier) sont irritantes pour les muqueuses et ne doivent pas être utilisées en diffusion atmosphérique.

soit par absorption : dans ce cas, utiliser toujours des comprimés neutres ou diluez 1 à 2 gouttes d’huile essentielle dans une cuillère à café de miel, d’huile d’olive ou sur un morceau de sucre de canne.

soit en application sur la peau : Il est conseillé aux personnes allergiques de prendre la précaution préliminaire d’un test allergique aux H.E.C.T. Il faut noter que les yeux, le nez, le conduit auditif, les zones ano-génitales ne peuvent jamais être l’objet d’application d’H.E.C.T pures. Massage, Relaxation, cosmétique bio

Certaines huiles essentielles sont photosensibilisantes (citron, orange, bergamote, pamplemousse…) il est déconseillé de s’exposer au soleil après leur application.

D’autres sont dermocaustiques et peuvent provoquées des brûlures.

D’une manière générale et par précaution mieux vaut ne jamais utiliser une huile essentielle pure sur la peau mais toujours diluée dans une huile végétale.

En cas de brûlure passez vous une huile végétale sur la peau, l’eau ne servirait à rien.

Précautions :

  • Ne jamais injecter d’huiles essentielles par voie intraveineuse ou intramusculaire
  • Toujours se laver les mains après avoir utiliser les huiles essentielles
  • Ne jamais laisser les flacons à la portée des enfants

Conservation :

  • les flacons d’huiles essentielles seront conservés à une température entre 5° et 35°C, à l’abri de la lumière et de l’oxygène (c’est la raison pour laquelle les flacons, une fois utilisé doivent être toujours bien scellés par un bouchon étanche).
  • les flacons doivent être en verre teinté
  • Les flacons se conservent en général 5 ans, un peu moins pour les essences de Citrus (2 à 3 ans). De toute façon une date de péremption sur les flacons est obligatoire.

Noter enfin qu’une huile essentielle est insoluble dans l’eau et que par conséquent il convient d’utiliser un dispersant en quantité 4 fois supérieur à celle de l’H.E.C.T. pour disperser l’huile essentielle dans un bain.

Vivre au Naturel a sélectionné les huiles essentielles de la maison Pranarôm International mais également leurs huiles végétales de santé et de beauté.

Venez vite les découvrir !

Ce contenu a été publié dans Les conseils, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.