01 30 59 63 42

Votre boutique a rouvert ses portes.

Nous remercions notre clientèle pour nous avoir soutenu pendant toute la période de confinement en continuant à nous passer des commandes.

Nous vous souhaitons à toutes et tous une excellente reprise.

Continuez à prendre soin de vous !

Tout savoir sur le Savon de Marseille

Pourquoi Vivre au Naturel a décidé de travailler avec la marque « Le Fer à Cheval » ?

On vous dit tout :

D’abord, savez-vous comment on fabrique un authentique Savon de Marseille ?

Et bien, pour obtenir un traditionnel savon de Marseille, il faut : 

  • une fabrication faite à Marseille, 
  • une composition d’huiles uniquement végétales (sans conservateur, sans colorant, sans parfum, sans additif ni graisse animale)
  • et enfin, il faut suivre une recette en 5 étapes, appelé le Procédé Marseillais, défini en 1688 par l’Édit de Colbert !

La recette du Savon de Marseille en 5 étapes

Le procédé « Marseillais » est un procédé traditionnel et discontinu de fabrication du savon, au cours duquel, la cuisson de la pâte est réalisée en chaudron. Il se compose d’étapes caractéristiques, et se déroule selon un cycle de 8 à 10 jours.

L’empatage

Dans le chaudron, on charge successivement les huiles sous chauffage modéré et la lessive de soude; on porte ensuite le tout à ébullition et la masse se transforme en émulsion, c’est la saponification.

Le relargage

Le savon étant insoluble dans l’eau salée, cette opération consiste en l’adjonction d’eau et de sel marin  permettant d’entraîner par le fond les lessives glycérineuses et salées ; le savon va ainsi se séparer d’une partie de l’eau qu’il contient. On garde moins de 1% de glycérine, produite naturellement durant la saponification

La cuisson

Cette opération caractérise la saponification et permet la complète transformation en savon des corps gras mis en œuvre.

Cuisson du savon de Marseille

Le lavage

C’est un affinage de la pâte de savon effectué par une lessive de lavage permettant d’entraîner le glycérol, les impuretés (issues des huiles brutes), l’excès de soude et les acides gras non saponifiés. En ébullition le jour et au repos la nuit, la pâte « travaille » ainsi de 8 à 10 jours.

L’atomiseur

On stocke ensuite le savon issu des chaudrons dans des cuves de repos. Puis, on réchauffe dans un échangeur et on pulvérise dans un cylindre sous vide pour en extraire un maximum d’eau. La pâte sèche est projetée sur la paroi du cylindre, puis râclée pour tomber en morceaux de savon.

LES PRODUITS FINIS (les savons de tous formats) : Les bondillons passent dans une boudineuse pour être compactés, puis extrudés pour obtenir un savon en barre plus solide et homogène. 

L’estampillage par rouleaux sur 2 faces : Le savon en barre passe par 2 rouleaux puis est découpé en cube, tranche ou barre de 1 à 4 kg prêt à l’emploi.

Le savon de Marseille traditionnel

L’estampillage des cubes moulés sur 6 faces : Le savon en barre est pré découpé en cubes ; ces derniers sont moulés et estampillés sur 6 faces.

A noter :

En plus de ce savoir-faire unique Le Fer à Cheval pratique des analyses tout au long de la fabrication afin de garantir la qualité cosmétique de ses savons.

Retenez enfin qu’un vrai savon de Marseille est entièrement biodégradable et produit donc zéro déchet !

Voilà pourquoi le savon de Marseille de la marque Fer à Cheval est un SAVON DE MARSEILLE DE QUALITE !

Vous savez maintenant pourquoi Vivre au Naturel travaille avec Le Fer à Cheval !

Afin de faire fonctionner certaines fonctionnalités sur le site, nous utilisons des cookies. Ces cookies nous permettent de comprendre comment est utilisé le site et l'améliorer par la suite afin de vous fournir un service de qualité.